Henri Buet, maire d’Evian-les-bains de 1977 à 1995

0

Henri Buet, né le 16 mars 1920 à Annecy, décédé le 16 février 2003, est maire d’Evian-les-bains pendant presque deux décennies, de 1977 à 1995. Il se déclare « divers gauche ». Il se lance en politique après sa retraite d’une carrière dans la police. Il participe à la libération d’Evian et, plus tard, en tant qu’inspecteur de police, à l’enquête concernant l’assassinat de Camille Blanc.

Pendant son mandat de maire, Henri Buet favorise le développement des activités sportives  et culturelles sous l’égide de la Maison des Jeunes et de la Culture MJC.

Il relance plusieurs infrastructures sportives et scolaires, dont le club d’aviron, celui de la voile et la salle de judo et le parc Dolfuss avec son tremplin de ski acrobatique. Il fait poursuivre la réalisation du port de plaisance des Mouettes. Conscient des enjeux touristiques, il entretient la structure de l’office du tourisme.

Il incite à la rénovation du parc hôtelier : Royal hôtel, Ermitage, et à celle du casino. Il conduit la rénovation urbaine à l’entrée de la ville et transforme le centre ville en zone piétonnière. En tant que membre de la commission nationale des jeux, il obtient l’autorisation d’équiper le casino de machines à sous.

Sensible aux arts, il impulse la création de l’école de musique d’Evian-les-bains. Il est également à l’origine de la création d’un festival de musique, avec le « mai d’Evian », concours de quators à corde, qui renoue avec les grandes manifestations musicales à Evian et la venue de célébrités, parmi lesquelles Rostropovitch.

Soucieux d’une politique sociale, il fait progresser d’une manière significative le parc de logements sociaux et conduit la création d’une maternité et du VVF.

Vie politique des élus

Engagé pour soutenir l’implication des élus dans la vie de la cité, il a créé l’association des anciens maires et adjoints de Haute-Savoie Adama, membres de la Fédération Nationale des Associations des Anciens Maires et Adjoints de France, dont il a fait accueillir le congrès en 1999 à Evian.

Relations avec la société des eaux d’Evian

Il est maire pendant cette période où BSN a mis la main sur la SAEME et n’entend pas respecter la convention signée avec la ville, ni dans l’esprit ni dans la lettre. En 1981, une procédure judiciaire est initiée par BSN. Pour en revenir à un climat apaisé, Henri Buet passe une nouvelle convention avec Antoine Riboud qui doit conduire à la création des thermes avec BSN (devenu Danone) à l’emplacement actuel. Mais cette convention ne sera pas non plus respectée.

En 1989, la société des eaux trouve une réponse pour échapper aux relations exclusives avec Evian : le mélange de l’eau d’Evian avec des eaux de communes voisines : Publier, Neuvecelle et Maxilly. Elle obtient la signature d’un arrêté contre lequel la ville est dissuadée de faire des recours efficaces, se limitant à un recours gracieux retoqué.

L’offensive de la société des eaux SAEME est aussi une réponse à une expansion possible puisque le marché potentiel s’agrandit à l’international et les sources d’Evian peine à répondre à un embouteillage de plus en plus gourmand. Dans cette bagarre, la cité d’Evian risque de perdre une grande partie de ses moyens provenant de sa ressource naturelle.

En 1992, pour trouver une nouvelle parade à la démarche exclusive de Danone, Henri Buet conduit la création de l’APIEME, Association de Protection de l’Impluvium de l’Eau Minérale d’Evian.

Jumelage

En 1993, Henri Buet conduit le jumelage avec la ville de Benicasim (Espagne).

Décorations : :

  • Ordre de la Légion d’Honneur
  • Ordre national du Mérite
  • Palmes académiques de la jeunesse et des sports

Henri Buet, maire d’Evian-les-bains de 1977 à 1995

Evian les bains from Morel on Vimeo.

A savoir

  • l’un des petits fils d’Henri Buet, Sébastien Buet, est propriétaire depuis 2001 de l’historique hôtel des Cygnes, où s’écoule paisiblement la petite source Graziella.

Sources :

Henri Buet, maire d’Evian-les-bains de 1977 à 1995

A propos de l'auteur

Initiateur de la médiation professionnelle et du droit à la médiation, auteur de Pratique de la médiation professionnelle (ed. ESF) ; Et tu deviendras médiateur et peut-être philisophe (ed. Médiateur) ; Code de la médiation (ed.Médiateur)

Réagir