Les anciennes plaques de rue de la ville d’Evian vendues aux enchères

1

Les plaques peuvent être des objets de collection. Certaines personnes stockent les muselets, ces plaques métalliques rondes qui surmontent les bouchons de bouteilles comme le champagne. D’autres font dans le plus encombrant avec les plaques d’égout ! D’autres peuvent décorer les murs ou portes de leurs appartements avec des plaques de nom de rue. Ces collectionneurs font partie de la grande famille des placophiles. Spécialistes en odonymie, vous pouvez encore vous procurer une plaque de la plus célèbre ville d’eau au monde, celle qui parvient à faire vendre de l’eau au pays du Coca-cola, Evian-les-bains.

Evian-les-bains apporte sa contribution à l’enrichissement de votre collections. De quoi équiper portes de chambre, salle de bain, toilettes et se refaire à domicile un petit Evian nostalgique. 139 plaques sont mises en vente sur le site d’enchères webencheres.com.

Les ventes n’avançaient pas avant que nous nous intéressions à la promotion de cette affaire via les réseaux sociaux. La presse s’est alors mise à relayer l’info, Le Messager et France 3. Et c’est parti, en quelques jours, l’intérêt pour les plaques est passé de 2 enchères à une bonne cinquantaine.

Allez y, les caisses de la ville en ont besoin ! A ce jour, on en est à 50 euros pour le chemin de la Guinguette, la plus forte mobilisation avec 9 enchères. Une autre plaque attise les envies, celle de la place du général de Gaulle. La plupart sont en train de partir pour une dizaine ou une vingtaine d’euro. A vos cagnottes citoyens.

Bientôt, nous ne verrons plus ce blason surmonté d’une couronne. Terminée le fond crème et cette charte graphique qui passait de l’écriture gothique à une écriture bâton style Helvetica. Reste le bleu désormais devenu couleur de la ville, un bleu qui va du foncé à l’azur, mais la charte graphique est unique : on ne devrait plus avoir d’excuse de se perdre à Evian.

Le centre ville est déjà équipé des nouvelles plaques. Le logo d’inspiration Matisse est désormais sur les murs. Mais pas d’une façon homogène, comme par exemple la plaque de la discrète place du docteur Jean Escoubes qui elle est blanche…

A propos de l'auteur

Cité d'Evian est un projet rédactionnel de médiation citoyenne. Il est conçu dans une démarche contributive de développement des initiatives et des projets, visant à concilier objectifs économiques et mieux vivre ensemble.

Un commentaire

  1. Rédaction de Cité d'Evian on

    Nouvelle vente aux enchères de plaques de rue, ce qui ne donne aucun droit de propriété sur la parcelle de la voirie 😉 en cours jusqu’au 17 septembre 2014

    A ce jour, 15 plaques ont trouvé preneurs et une plaque fait plus envie que d’autres avec 5 enchères : place du 8 mai 1945, pour la modique somme de 26 euros. Faites vos offres !

Réagir