Liqueur de Génépi en Haute-Savoie

0

Le génépi est une plante qui se récolte mi-août. Cet article arrive donc bien. Il peut être utilisé à des fins médicinales et pour la fabrication d’une liqueur. En liqueur, c’est un digestif. Toutefois, le génépi est apprécié comme apéritif. Il se consomme selon les goûts : nature, avec de la glace ou pour agrémenter une salade de fruits.

La règlementation varie selon les régions et les Etats. En Suisse et en Italie, pas de récolte. En France, l’arrêté du 27 janvier 2010 a conduit au reclassement de la réserve naturelle des « aiguilles rouges ». Il limite la cueillette de plantes sauvages, et par conséqient du génépi (exceptions des myrtilles, framboises, le raisin d’ours et les champignons).

Il existe plusieurs variétés, dont deux sont utilisées pour la liqueur :

  • Artemisia genipi
  • Artemisia umbelliformis

La recette de la liqueur de génépi

Avec 1/2 litre d’alcool à 90°, sans parfum, coupé avec 1/2 litre d’eau, faire macérer 40 brins pendant 40 jours.

Retirer les brins de génépi, en laisser 2 ou 3 de décoration. Ajouter 100 gr. de sucre. Filtrer en cas de dépôt.

La recette du vin au génépi

Ajouter 2 litres de blanc sec à la recette de la liqueur. Se sert frais en apéritif 3 jours après la préparation.

Vertus attribuées

Les vertus attribuées au génépi sont les suivantes : antiseptiques, cicatrisantes, digestives, fébrifuges, sudorifiques, toniques. Avec autant de propriétés, le génépi serait un excellent remède contre plusieurs petits maux, dont le mal des montagnes.

Liqueur de Génépi en Haute-Savoie

A propos de l'auteur

Cité d'Evian est un projet rédactionnel de médiation citoyenne. Il est conçu dans une démarche contributive de développement des initiatives et des projets, visant à concilier objectifs économiques et mieux vivre ensemble.

Réagir