Légendes liées à Evian, un commerçant de produits taxés d’Evian plus fort que les alchimistes ?

3

Légendes liées à Evian

A chaque lieu ses légendes. Ici, la magie de l’eau et non loin le cri des corbeaux… Quelques histoires passées jouent de légendes sur fonds aquatiques et promenades dans les aventures tournées vers la Dent d’Oche. Le commerçant des produits taxés d’Evian plus fort que les alchimistes …  Certains propriétaires de la source Cachat ont joué d’imagination pour fabriquer des légendes… Certains ont fabriqué « des documents d’époque »…

  • La légende d’Evian ou le gendre guérisseur : raconte la romance d’un amour entre la fille d’un baron et de l’écuyer Arnold . Le baron malade déclare donner la main de sa fille à qui le soignera. L’écuyer amoureux a entendu parler d’un ermite qui connait des secrets. Il trouve le vieil homme qui lui confie les bienfaits de la source d’Evian… L’écuyer a le prix de sa réalisation amoureuse. Aussi vite, le baron de la Rochette fête le mariage de sa fille, Béatrix, avec Arnold au château de Ripaille. Cette histoire aux apparences Moyenâgeuses, daterait de 1847, sous la plume d’un des propriétaires de la source Cachat, Jean-Louis Moré ( Françoise Breuillaud-Sottas, ibidem, p.37).
  • Le Mercure Acatique, conservé dans les archives de la SAEME, daté de 1697, en français, raconte deux guérisons, l’une d’un évianais du nom de Pornet, l’autre d’une dame de Margencel. Les deux était bloqués, l’un paralysé depuis vingt ans, l’autre ne pouvant se rendre à l’église depuis deux ans. Là où même les miracles ne pouvaient rien faire, la source Cachat apporta sa solution ! Nos deux sujets ducaux marchèrent l’un et l’autre, et s’ils s’étaient connus, bras dessus bras dessous pour se rendre au bal… (cité par Françoise Breuillard-Sottas, Evian aux sources d’une réussite (1790-1914), ed. Le Vieil Annecy, 2008, p.17)
  • La source Cachat et sa renommée soudaine a aussi tout du conte sympathiquement monté. Entre le miracle et l’explication scientifique, l’époque est post révolutionnaire, le choix penche donc pour la science. Le thermalisme est de mode. Pourtant, ce n’est pas la source d’Evian qui attire, mais une source voisine, celle d’Amphion. Un noble cherche à guérir sa gravelle (calculs rénaux). Ayant testé plusieurs eaux de source sans succès, il vient se désaltérer à la fontaine de la propriété du commerçant d’Evian. En peu de verres, la santé de notre homme de bonne naissance s’améliore. Reconnaissant, il n’a de cesse que ses amis médecins consacrent la source. Le propriétaire M. Cachat se fait vite un devoir d’enclore sa propriété pour en écouler le trésor bienfaiteur contre menue monnaie. Plus fort que les alchimistes, le commerçant allait transformer l’eau en or.
capsule Evian source Cachat

capsule Evian source Cachat

Racontons une autre histoire : Viviane d’Evian

On raconte que le cycle arthurien aurait connu quelques épisodes dans cette région de Haute-Savoie et plus loin même dans le Valais.  On raconte dans quelques bibliothèque discrètes fréquentées par les historiens jusqu’au XIX° siècle, que les Saxons trouvèrent leur inspiration sur les rives du Léman, dans les récits des Vians, héritiers des Burgondes (V° siècle). Ils auraient tissé l’histoire de Lancelot en s’inspirant de la vie aventureuse du père d’Humbert 1er (970-1047 environ), le fondateur de la maison de Savoie. Un dénommé Bérold, prince saxon, neveu de l’empereur Conrad IIaccusé d’amour interdit avec la femme de l’empereur, aurait fui le Saint-Empire voisin pour se réfugier dans le royaume de Provence. Il combattit gaillardement pour faire sa place et l’une de ses victoires est celle du rocher de Montevan. La fée Vivianne y aurait la légitimité de son nom et l’épée glorieusement enfoncée dans la terre du rocher, son mythe.

Quelques histoires supplémentaires

Frankenstein ou le Prométhée moderne

Les bords du Léman ont vu naître « The Modern Prometheus » par Mary Shelley. C’est à Evian que Viktor Frankenstein perdra sa fiancée, assassinée par la créature à laquelle il avait donné vie. C’est en vain que des recherches ont été lancées dans les environs d’Evian, « à travers bois et vignobles ».

Légendes liées à Evian, un commerçant de produits taxés d’Evian plus fort que les alchimistes ?

A propos de l'auteur

Cité d'Evian est un projet rédactionnel de médiation citoyenne. Il est conçu dans une démarche contributive de développement des initiatives et des projets, visant à concilier objectifs économiques et mieux vivre ensemble.

3 commentaires

Réagir