Les sources d’Evian-les-bains

1

On parle de la Source d’Evian et nous sommes nombreux à n’avoir connue son eau qu’en bouteille, comme pour les poissons panés. Nous en serions presqu’à croire que l’eau naturelle est naturellement en bouteille et qu’il n’y a d’eau minérale que l’eau que l’on trouve en rayon de magasin. A se promener dans les rues d’Evian, on découvre les noms de sources associées aux axes urbains :

  • rue de la source de Clermont
  • rue de la source des Cordeliers
  • rue de la source Eviana
  • avenue des sources
  • Buvette Cachat

Les sources d’Evian ont été nombreuses. La plupart seraient asséchées :

  • source Bonnevie (ou de Gallaz) – avec son allégorie dans les anciens termes devenu Palais Lumière
  • source Cachat est la plus connue, idem pour l’allégorie
  • source de Clermont (dite source de l’hôpital) – idem pour l’allégorie
  • source du Châtelet (voir le procès de 1926)
  • source des Cordeliers (dite source du Coffre, ancienne fontaine sainte Catherine du faubourg de la Touvière) – idem pour l’allégorie
  • source Corporeau
  • source des ducs (tarie) – lieu de la cité des ducs
  • source Graziella (Exploitée de 1907 à 1927, initialement propriété de la Société « Vittel » qui venait concurrencer Evian sur son sol. L’emplacement du rez-de-chaussée de l’hôtel les Cygnes composait l’usine d’embouteillage. La Source est propriété de l’hôtel depuis cette date).
  • source des Grottes
  • source Guillot
  • source du Lavoir
  • source Miat
  • source Montmasson
  • source Première
  • source Vignier

 

documentation pdf d’après l’ouvrage : Eaux minérales de l’Europe par Armand ROTUREAU, 1864 Les sources Station thermale Evian

Les sources d’Evian-les-bains

A propos de l'auteur

Cité d'Evian est un projet rédactionnel de médiation citoyenne. Il est conçu dans une démarche contributive de développement des initiatives et des projets, visant à concilier objectifs économiques et mieux vivre ensemble.