Prince Grégoire Bibesco-Bassaraba de Brancovan

1

Le prince Grégoire Bibesco-Bassaraba de Brancovan est né à Cracovie le 24-12-1827 et décédé à Paris en le 15-10-1886. Après-demain est donc un jour anniversaire de sa mort. Il est le fils du prince Georges Bibesco (Gheorghe Bibescu) et de la princesse Zoé Bassaraba de Brancovan (Brâncoveanu).

Le prince Grégoire Bibesco-Bassaraba de Brancovan a épousé Rachel Musurus (Raluca Moussouros), pianiste grecque née à Constantinople. Ils ont une fille, Anna (15 novembre 1876 – 30 avril 1933 Paris) qui épousera le comte Mathieu de Noailles (1873-1942). Ce couple a eu lui-même un fils, le comte Anne Jules (1900-1979).

Le prince Grégoire Bibesco-Bassaraba de Brancovan s’installe dans la villa du prince Walewski, décédé, et la transforme. Il y fait ajouter notamment une tour qui donne une forte apparence de château.

Il a fait construire le port d’Evian avec sa jetée de granit « enrichie de deux sphinx en bronze noir», ce qui lui a valu un buste de reconnaissance de la part des « habitants d’Evian », à l’entrée du jardin anglais, à proximité du phare.

Grégoire de Brancovan a été le fondateur et président de la Société Nautique d’Evian (1884). Son yacht, le Romania, qui battait pavillon même par gros temps, toute l’année, animait les soirées mondaines.

Il organisait de nombreuses festivités sur le lac : défilés de bateaux, compétitions, simulacres de batailles navales, et des bals, avec orchestres, fanfares, qui pouvaient durer de très tôt le soir jusqu’au petit matin. Il aura été celui qui a attiré la vie mondaine sur les rives françaises du Léman. Amphion et surtout Evian en ont bénéficié.

 

Ressources :

A propos de l'auteur

Cité d'Evian est un projet rédactionnel de médiation citoyenne. Il est conçu dans une démarche contributive de développement des initiatives et des projets, visant à concilier objectifs économiques et mieux vivre ensemble.